Page mise en ligne le 28 Avril 2010 - Page dernièrement modifiée le Mercredi 28 Avril 2010

Colonisation par les Bouquetins des gorges du Cians

 

A travers cette page, je traîterai de la colonisation en cours des gorges du Cians (Alpes-Maritimes) par les Bouquetins.


Plan :

 

 


Présentation des gorges du Cians

Gorges supérieures du Cians.

Photo : © Jean-Louis COSSA - Parc National Mercantour

Le Cians est une rivière qui prend sa source au pied du Mont Mounier dans le massif du Mercantour et qui se jette dans le Var. Son parcours de 25 kilomètres est jalonné par un système de gorges rocheuses, en aval de Beuil.

les gorges supérieures du Cians sont taillées dans les schistes rouges, tandis que les gorges inférieures du Cians sont taillées dans de la roche calcaire. Au niveau des gorges supérieures, l'amplitude altitudinale est très importante : de 600 mètres (fond des gorges) à 2100 mètres en rive gauche (Les Cluots).

Les gorges du Cians se trouve à l'étage oroméditerranéen, c'est-à-dire qu'elles sont soumises à la double influence méditerranéenne et montagnarde, d'où une richesse floristique très importante.

Retour vers le haut


Constitution d'une colonie ?

En 2001, tout à fait par hasard, deux étagnes ont été observées en rive gauche des gorges supérieures du Cians. La population la plus proche est celle du Mounier - Roche Grande, dans le Parc national du Mercantour, à quelques kilomètres plus au nord. Ces femelles sont régulièrement observées jusqu'à aujourd'hui.

Finalement, le 21 avril 2010, un Bouquetin mâle de quatrième année a été observé en compagnie des étagnes. La situation sera suivie de près afin de savoir si ces femelles, aujourd'hui âgées, ont été fécondées par ce jeune mâle, ce qui serait de bon augure pour la constitution d'une future colonie.

Evidemment, tous les utilisateurs du massif (naturalistes, randonneurs, chasseurs, éleveurs...) sont vivement inviter à apporter leurs contributions au suivi en faisant part de toutes leurs éventuelles observations de Bouquetins dans les gorges du Cians. N'hésitez donc pas à me signaler vos observations, que je transmettrai au Parc national du Mercantour (math83160k@yahoo.fr).

Retour vers le haut

Bibliographie :

  • ORMEA Patrick (Parc National du Mercantour), com. pers. (2010).

Copyright © 2003-2010 - Mathieu Krammer - Tous droits réservés


Retour vers la page précédente

Retour vers la page d'accueil